JEAN CLAUDE ANCET

DU VISIBLE A L'INVISBLE

  "Le Christ en croix. Quel symbole! L'image héroïque, l'image amoureuse, ne vaudront jamais l'image de la douleur. Elle est le fond de l'humanité. Elle en est le poème."  E. MANET  
       
  LA PASSION DU CHRIST   1989-1991    
  L'etude de l'Histoire de l'Art nous apprend que l'un des buts principaux de l'art est de représenter la religion des peuples. En Occident, la religion chrétienne a été un ferment qui a donné des chefs-d'oeuvre dans tous les domaines artistiques : architecture, peinture, sculpture. Les plus tableaux  ont souvent un thème biblique à l'origine. pensons  à Rembrandt. L'âme de l'artiste touchée par la grandeur d'un thème s'épanchera sur les couleurs  et les formes. En retour, l'âme du spectateur sera remuée profondément. C'est ainsi qu'une parcelle d'infini peur se manifeste. Le compositeur Jean-Louis Grand dira que l'art "ouvre des brèches dans le voile de l'obscurité qui nous entoure. Il est le souffle qui fait respirer notre âme étouffée par le servile et le quotidien".  
 

Après la Création du monde le thème qui me préoccupa fut la Passion du Christ. Les élèves de mon atelier me suivirent dans cette démarche. Pendant deux années scolaires on médita sur ce sujet grandiose et on chercha les couleurs et les formes qui pouvaient l'exprimer.

Bien entendu, il n'était pas question de représenter un Christ en croix. Sept moments de la Passion furent exécutés. J'ai fait de nombreux tableaux sur ce thème. parfois des éléments peuvent évoquer certains aspects de la réalité.

Dans l' Arrestation (n°31) apparaissent des formes aigües qui suggèrent des lances, des épées ou des armes diverses.

Dans le Portement de croix, ce sont des couronnes d'épines et des croix (n°27).

Dans la Cruxifixion où prédomine la couleur violet-noir, des formes denses, obscures en bleu foncé, évoquent les ténèbres qui s'appesantirent sur le monde à ce moment-là (n°26).

Manessier qui est très célèbre pour ses thèmes sur la Pasion a travallié dans le même esprit. Les signes plastiques, les lumières sourdes, les rouges intenses, suffisent à proviquer une émotion.

26.La cruxifixion
26. La cruxifixion    1992 - 1998
huile sur toile 65x54 cm
 
 
27.Portement-de-croix
27. Portement de croix    1990
huile sur toile 116 x 89 cm
31.Arrestation du Christ
31. Arrestation du Christ  1990
huile sur toile 116 x 89 cm
 
 

Ion Seurtulescu, à qui j'avais envoyé une brochure sur ce thème me répondit ceci :" C'est pour la première fois que je trouve qu'une explication ou une note explicative soit vraiment nécessaire. Pourquoi? Mais tout simplement parce qu'il y a effectivement un contenu spirituel.

C'est comme pour certaines partitions de Messiaen. Ce n'est pas tant  au drame divin que l'on pense en regardant ces sept peintures, qu'à l'âme de celui qui les a faites, c'est à dire à sa réaction affective face à ce drame...

Au point strictement plastique, il est fort aisé de remarquer dans vos oeuvres au moins deux qualités majeures: un sens inné de l'harmonie chromatique et un sens non moins inné de la grandeur. Ce n'est que peu de chose.

Le problème théorique d'une association entre la peinture abstraite et les thèmes religieux reste très interressant à résoudre. Si je parcours du regard ces sept tableaux, et si je me les imagine avec leur grand format, placés sur un long mur blanc, et convenablement espacés, ce que je sens se détacher d'eux, c'est surtout une forte impression de gravité. Or, la gravité, c'est l'essence même des choses. L'existence est chose grave. Nous devrons en rendre compte devant notre Créateur. L'attitude grave, pour peu qu'elle soit réelle, conduit donc quasi directement à l'idée de Dieu, puisqu'elle pose tôt ou tard le problème de notre statut métaphysique.

Vous savez certainement que Jean Sébastien Bach a de nombreuses pièces purement instrumentales mais pourvues d'un titre constitué d'un fragment de Psaume ou de prière. C'est à l'imagination d'établir une vraie correspondance entre les deux.Pareillement chez Messiaen.

Je vous répète la comparaison que j'ai déjà faite entre la musique et votre peinture. Ce qui plus est, l'amour du grand musicien belge pour le chant des oiseaux peut être rapproché de votre goût pour les couleurs brillantes comme des gemmes".

Gethsemane
Gethsémané  - 1991-1996
huile sur toile - 162 x 130 cm
 
 
 
La mise au tombeau
La mise au tombeau - 1991-1998
huile sur toile - 162 x 130 cm